Intégration sociale

& projets de développement

Une relation fraternelle

Qui s’organise pour l’avenir

Parsemée de petits villages traditionnels tranquilles, la péninsule d’Anjajavy offre aussi un environnement social harmonieux où la nature est un outil d’intégration socio-économique et un moteur de développement durable.
C’est aussi un lieu de bien-être intérieur, sans ostentation, reflet de la douceur d’un peuple.

Depuis sa création, Anjajavy le Lodge a financé l’entrepreneuriat volontaire pour le transport par bateau, la pêche traditionnelle, l’apiculture et le maraîchage à travers des micro-crédits. C’est ainsi qu’un soutien est apporté auprès des 4 villages et de leurs habitants au sein de l’Aire Protégée.
Anjajavy le Lodge et les dons de ses clients permettent de faire perdurer ces initiatives en construisant et rénovant année après année des infrastructures de vie, d’échanges, d’éducation et de travail.

Villages de l’aire protégée

L’Aire Protégée est composée de nombreux villages et hameaux. Ceux-ci sont généralement rattachés à 4 villages principaux dispersés dans l’Aire Protégée. Il s’agit des villages d’Anjajavy, d’Ambodro Ampasy, d’Antsangabe et d’Amboaboaka.

Ces villages comptent chacun entre 800 et 1800 habitants qui vivent principalement du tourisme à travers l’hôtel mais aussi de la pêche, de l’apiculture, de l’agriculture et de l’élevage.

Depuis quelques années, ces villages ont commencé à se développer. En effet, ils comptent tous désormais au moins un puit, des sanitaires publics, un dispensaire ou clinique, une école primaire, une place du marché couverte… En plus de ces infrastructures, le village d’Anjajavy compte également une école maternelle et un collège, une station de recharge solaire, un atelier de broderie ainsi qu’un atelier de sculpture.

1

Anjajavy

Le village d’Anjajavy compte environ 1800 habitants. L’activité principale de ces habitants est liée au tourisme puisque 40% des actifs sont employés de l’hôtel. L’autre activité essentielle est la pêche traditionnelle qui représente 30% des activités des villageois. L’agriculture et l’élevage occupent le reste de la population.

2

Ambodro Ampasy

Environ 800 habitants qui vivent grâce à 40% de la pêche traditionnelle, à 30% du tourisme, à 20% des transports et à 10% de l’agriculture.

3

Antsangabe

Environ 1200 habitants qui vivent grâce à 70% d'agriculture et d'élevage, à 20% du bois et à 10% des transports en charrette.

4

Amboaboaka

Environ 1300 habitants qui vivent grâce à 75% d’agriculture et d'élevage, à 15% du bois et à 10% des transports en charrette.

1
2
3
4

Anjajavy

Le village d’Anjajavy compte environ 1800 habitants. L’activité principale de ces habitants est liée au tourisme puisque 40% des actifs sont employés de l’hôtel. L’autre activité essentielle est la pêche traditionnelle qui représente 30% des activités des villageois. L’agriculture et l’élevage occupent le reste de la population.

Ambondro Ampasy

Environ 800 habitants qui vivent grâce à 40% de la pêche traditionnelle, à 30% du tourisme, à 20% des transports et à 10% de l’agriculture.

Antsangabe

Environ 1200 habitants qui vivent grâce à 70% d’agriculture et d’élevage, à 20% du bois et à 10% des transports en charrette.

Amboaboaka

Environ 1300 habitants qui vivent grâce à 75% d’agriculture et d’élevage, à 15% du bois et à 10% des transports en charrette.

Projets de développement

Social

Économique

Médical

Durable

Les projets économiques

Les clients d’Anjajavy le Lodge ont la possibilité de visiter les marchés artisanaux des villages de l’Aire Protégée. Ces places de marchés permettent au peuple Sakalava d’exposer leur savoir-faire et sont principalement occupées par des tailleurs de bois local ou par des brodeuses sur tissus traditionnels.

Outre son soutien financier au développement de l’artisanat, le Lodge est le premier employeur de la région et participe donc fortement au développement économique du personnel villageois et des producteurs locaux.

Anjajavy le Lodge travaille main dans la main avec les représentants et les élus responsables des villages riverains allants du Maire de la commune aux conseils des sages Sojabe et Sojavavo.

Un soutien médical

Le Lodge a ouvert une clinique privée dans l’enceinte de l’établissement. Un médecin et une sage-femme y sont employés à temps plein et interviennent dans les urgences médicales des 4 villages riverains pour une population totale de plus de 6.000 personnes.
Tous les salariés et leurs familles bénéficient de la gratuité des consultations.

Depuis 2016, la clinique réalise chaque année des prophylaxies antipaludéennes sur les populations concernées.

Des sensibilisations hebdomadaires sont organisées au sein des villages afin d’aborder des sujets tels que la contraception et l’hygiène.

Un environnement durable

En 2015, le premier Festival de la nature d’Anjajavy voit le jour. C’est lors de cet évènement annuel que la population démontre son intérêt pour la préservation de la biodiversité locale.

Depuis, plusieurs évènements s’ajoutent régulièrement au calendrier des rencontres. Entre autres, « La Marche des Employés » réunit chaque année tout le personnel du Lodge qui traverse la forêt d’Anjajavy du nord au sud. Cette manifestation permet de sensibiliser la population aux sujets suivants : la plantation de graines, la signalisation anti-feux, la déforestation et le braconnage.

En 2017, un reboisement intensif d’arbres de pépinière a été réalisé par sept sylviculteurs pendant trois mois.
Et en 2018, une superficie de plus de 11 000 hectares de forêt obtient officiellement le statut d’Aire Protégée d’Anjajavy.